Episode 26
« Faux Départ »

S. Decroisette & A. Serluppus
Script version def
7 juillet 2003

Vous pouvez tÚlÚcharger la version pour Microsoft Word en cliquant ici !

1. Ext. collège – jour
Plan général du collège. On recadre une salle de cours.

2. Int. salle de cours – jour
Les élèves entrent en cours dans un brouhaha général. Aélita est entourée d’Ulrich, de Jérémie et d’Odd, et regarde autour d’elle d’un air émerveillé et apeuré.

1 - Jérémie
Détends-toi, Aélita. C’est qu’un cours d’histoire !
Aélita le regarde, un peu perplexe.

2 - Aélita
J’aurais préféré un cours d’informatique ! J’y connais rien en histoire, moi !
Ulrich la regarde avec un sourire tendre.

3 - Ulrich
Justement, tu es là pour apprendre. En informatique, c’est toi qui aurais donné le cours !!
Aélita lui sourit.
Un peu plus loin, alors que les élèves prennent place, Sissi, Hervé et Nicolas observent Aélita. Les deux garçons ont l’air sous le charme.
Sissi jette un œil méprisant vers elle, et surprend le sourire qu’elle échange avec Ulrich.

4 - Sissi
Quelle frimeuse, la nouvelle ! Visez un peu comme elle se pavane !
Nicolas et Hervé la regardent, et font une moue.

5 - Nicolas
Elle a plutôt l’air super inquiète.
Sissi regarde Nicolas d’un air affligé.

6 - Sissi
Mon pauvre Nicolas, tu connais vraiment rien aux filles ! Jouer les effarouchées pour attirer les garçons, c’est le b.a.ba de la drague !
Mine surprise de Nicolas tandis que Sissi s’assoit sur sa chaise, l’air supérieur.
Tous les élèves sont assis, et le silence se fait. Le professeur regarde Aélita en souriant.

7 - le professeur
Nous accueillons aujourd’hui une nouvelle venue. Tu te présentes ?
Aélita le regarde, puis regarde autour d’elle d’un air impressionné.

8 - Aélita
Je… heu…je suis…
Odd se lève pour lui venir en aide.

9 - Odd
Aélita. C’est ma cousine !… Elle est très timide.
Le professeur hoche la tête en souriant, tandis que la classe rie en regardant Aélita d’un air bienveillant.
Sissi regarde Nicolas avec un léger hochement de tête signifiant « tu vois ! »

10 - le professeur (off)
Bon, hé bien Aélita, bienvenue au collège Kadic ! Nous espérons tous que tu t’y plairas !

FONDU

3. ext. cour de récréation – jour
Les élèves sortent de classe et se rassemblent dans la cour. Aélita a l’air songeuse.

11 - Jérémie (à Aélita)
Bon, ça roule, tu vois… c’est pas la peine d’angoisser !

12 - Aélita
C’est vrai… et c’est passionnant l’histoire ! Mais tout de même… vous passez votre temps à faire la guerre, non ?
Les trois garçons se regardent, un peu gênés.
Yumi arrive à ce moment, tout sourire.

13 - Yumi
Alors ? Comment se porte notre nouvelle terrienne ?
Aélita lui sourit, ravie de la voir.

14 - Aélita
Très bien ! J’ai un peu de mal à m’adapter à l’attraction terrestre, l’air que je respire, et toutes ces sensations inconnues… mais ça va !
Yumi hoche la tête, satisfaite. Jérémie prend un air plus sérieux.

15 - Jérémie
Alors il est peut-être temps de désactiver le super calculateur ?
Ulrich acquiesce.

16 - Ulrich
On va pas attendre que Xana nous envoie une invitation !
Odd désigne Aelita de l’index.

17 - Odd
Franchement je me vois pas aller faire le gugusse sur Lyoko, si t’y es pas !
Aélita sourit… puis fixe Jérémie d’un air grave.

18 - Aélita
C’est ridicule… mais j’appréhende un peu ! Lyokô, c’est là que je suis née ! On ne sait pas quelles répercussions sa destruction peut avoir sur moi !
Les trois amis se regardent, soudain embarrassés.
Jérémie prend la main d’Aelita pour la rassurer.

19 - Jérémie
Je suis sûr que t’as rien à craindre !

4. Int. usine / salle cathédrale – jour
Nos héros entrent dans la salle cathédrale et y retrouvent Jim, qui semblait les attendre. Un lit de camp équipé d’un duvet à été installé dans un coin et, sur une petite table, on remarque quelques ustensiles, un réchaud, quelques casseroles, tasses et couverts, ainsi qu’une machine à café.
Ulrich s’adresse à Jim qui les accueille avec un grand sourire.

20 - Ulrich
Salut m’sieur ! Alors… vous êtes bien installé ?
Jim désigne son installation.

21 - Jim
Oh ! C’est parfait ! D’ailleurs, merci pour tout ce que vous m’avez dégoté. Mais je commençais à m’ennuyer tout seul ici !

22 - Odd
On va désactiver XANA. Ça vous tente ?
Jim acquiesce.

23 - Jim
Je ne raterais ça pour rien au monde. Et tu te rappelles ta promesse, Jérémie ?

24 - Jérémie
Bien sûr, m’sieur ! Dès que XANA est désactivé, on raconte tout au proviseur… et vous retrouvez votre boulot !
Jim se fend d’un large sourire.

25 - Jim
Parfait ! J’ai hâte que tout soit réglé, parce que je n’aurais jamais imaginé que donner des cours de gym à des gamins comme vous me manquerait autant ! Au fait… vous pouvez m’appeler Jim !
Tout le monde (sauf Aélita) éclate de rire.

26 - Jérémie
Alors on s’arrache…. Jim !
L’équipe se dirige aussitôt vers l’ascenseur.

5. Int. usine / Salle du supercalculateur – jour
Aélita, les quatre héros et Jim sont rassemblés devant la pile nucléaire.
Silence… L’heure semble grave. Aélita est blême. Jérémie la regarde et s’aperçoit aussitôt de son état.

27 - Jérémie
Ça va Aélita ?
Aélita hoche faiblement la tête. Tous les visages, inquiets, sont tournés vers elle.

28 - Jérémie
Tu veux qu’on remette ça à plus tard ?

29 - Aélita
Non. Le plus tôt sera le mieux.
Jérémie la regarde un instant, inquiet, puis lui désigne le supercalculateur de la main.

30 - Jérémie
Très bien… alors à toi l’honneur.
Aélita, surprise, regarde le supercalculateur et recule d’un pas, effarée.

31 - Aélita
Non… je… je préfère que tu t’en charges !
Jérémie la regarde un instant…

32 - Jérémie
Comme tu voudras…
… et se dirige vers le tableau de commande de la pile.
Plus il avance, et plus Aélita se raidit. Mâchoires serrées, tremblantes, les paumes appuyées contre la cloison derrière elle, elle le regarde avec davantage d’angoisse dans les yeux.
Jérémie se place devant la pile, et prend un air solennel sous les regards tendus de ses amis.

33 - Jérémie
XANA… tu nous en a fait baver mais grâce à toi on a connu Aélita… Alors bye bye ! Sans regret !
Sur ce, il presse quelques boutons et bascule une manette.
Aussitôt, la lumière du supercalculateur faiblit dans un son de plus en plus grave.
Tous les yeux sont rivés vers la machine qui semble mourir peu à peu quand soudain, Aélita s’évanouit.
Ulrich et Jim ont juste le temps de se retourner vers elle pour la retenir et l’empêcher de tomber.

34 - Yumi
Aelita ! Rallume Jérémie ! Elle se sent mal !
Jérémie se retourne, constate l’état d’Aélita, et rebascule rapidement la manette.
La lumière de la pile s'accroît de nouveau, et le son se fait progressivement aigu.
Tous se ruent vers Aélita que Jim et Ulrich soutiennent toujours.

35 - Jérémie
Qu’est-ce qui lui prend ?
Odd tourne la tête vers la pile, qui fonctionne de nouveau à plein régime.

36 - Odd
Pourvu que XANA n’en profite pas !!

6. ext. lyoko / banquise
Au même moment, une tour s’active sur le territoire de la banquise, au sommet d’un plateau.

oOo

7. Int. usine / salle cathédrale – nuit
Aélita dort profondément. La caméra recule et nous dévoile qu’elle est allongée sur le lit de camp de Jim, à la lueur de bougies et chandelles.
Jérémie et Jim sont à son chevet, l’air inquiet. Jim tient le poignet d’Aélita dans sa main, lui prenant son pouls tout en regardant sa montre.

37 - Jim
Son pouls redevient normal.
Tous deux regardent le visage de la jeune fille. Ses paupières commencent à frémir, puis elle ouvre les yeux. Aussitôt, elle regarde ses amis et amorce un faible sourire.

38 - Aélita
Qu’est-ce… qu’est-ce qui m’est arrivé ?

39 - jérémie
Tu t’es évanouie… c’est un peu comme dormir, mais très profondément.
Aélita sourit.

40 - Aélita
C’est très agréable !
Jim hoche la tête.

41 - Jim
Peut-être… mais on aimerait bien savoir pourquoi t’es tombée dans la pommes !
Jérémie regarde Aelita, sérieux.

42 - Jérémie
J’ai modifié le programme d’un scanner pendant que tu dormais. J’aimerais t’examiner. Tu veux bien ?
Aélita hoche faiblement la tête.

8. Int. usine / salle des scanners – nuit
Aélita est debout dans un scanner. Les rayons de lumières balayent son corps.

9. Int. labo – jour
Jérémie est devant son ordinateur.
Jim est debout derrière lui.
Sur l’écran, la silhouette anatomique d’Aélita apparaît peu à peu, au fur et à mesure que les rayons parcourent son corps.
Sur un côté de l’écran, des données s’affichent, tandis que Jérémie pianote rapidement sur son clavier. Jim regarde avec une certaine admiration.

43 - Jim
Et t’y comprends quelque chose à tout ça, toi ?

44 - Jérémie
Oui… c’est pas très compliqué.
Jim fait une moue en regardant l’écran d’un air perplexe.
La silhouette d’Aélita est à présent totalement constitué, et commence à tourner sur lui-même.
Jérémie s’approche d’un micro.

45 - Jérémie (in micro)
C’est bon Aélita. Tu peux revenir.
Jérémie continue de pianoter sur ses touches, et davantage de données défilent.

46 - Jérémie
Bon ! Voyons voir ce qui cloche !
Il appuie sur la touche « Enter », et un trait horizontal vert et lumineux apparaît en bas de la silhouette, et remonte lentement vers la tête comme un scan.
À droite de l’écran, des données défilent très rapidement.
Aélita entre dans la pièce, se place derrière Jérémie et regarde par-dessus son épaule.
Lorsque le rayon vert atteint l’emplacement du cerveau de la silhouette, un bip sonore retentit, et des données passent au rouge et clignotent. Jérémie soupire.

47 - Jérémie
Aïe… C’est bien ce que je craignais…
Il pianote quelques touches, et un cadre vient entourer la tête de la structure.
Zoom, puis de nouveau un cadre, puis zoom, etc. jusqu’à atteindre une vue très rapprochée du cerveau, sur lequel clignote un point rouge.
À droite, les données continuent de défiler.

48 - Aélita (comprenant elle aussi)
On dirait que XANA m’a implanté un virus…
Jérémie hoche la tête d’un air soucieux, tandis que Jim s’avance vers l’écran pour tenter de voir ce que les deux adolescents semblent comprendre sans effort.
Jérémie se lève avec brutalité, et Jim s’écarte rapidement, comme s’il avait peur de déranger.
Jérémie commence à arpenter la pièce d’un pas nerveux.

49 - Jérémie
Exact ! Il a dû agir pendant ton transfert…
La caméra se rapproche du visage de Jérémie.

50 - Jérémie
Je me souviens qu’il y a eu une baisse de tension bizarre…
Flash-back épisode 25. Int. labo - jour
Nous retrouvons Jérémie pendant le transfert d’Aélita, au moment de la baisse de tension.

51 - Jérémie off
J’ai mis ça sur le compte de l’énergie puisée pour ta matérialisation !

52 - Aélita off
Moi aussi, j’ai senti un étrange phénomène au même moment…
Flash-bac épisode 25. int. Lyoko / tour du passage
Une image d’Aélita pendant le transfert.
Alors que la tour va visiblement s’écrouler, de petits faisceaux de lumière apparaissent et scannent la jeune fille en partant des pieds.
Aelita, les yeux fermés, ne remarque pas l’étrange mais très nette perturbation des scanners qui a lieu un court instant. Perturbation qui semble avoir pris l’aspect d’un spectre de XANA…

53 - Aélita off cont
… Pendant quelques secondes, j’ai senti la présence de XANA, comme s’il cherchait à me retenir !
retour séquence 10. int labo – jour
Jérémie arpente toujours la pièce d’un pas nerveux, en réfléchissant.

54 - Jérémie
C’est sans doute pour ça que t’es tombée dans les vapes tout à l’heure : le virus que XANA t’a implanté doit te lier à lui ! Si XANA est détruit…

55 - Aélita (achevant la phrase)
… Je suis détruite aussi !
Les deux amis se regardent, prenant pleinement conscience de ce que tout cela signifie.
Enfin, Jérémie retourne s’asseoir devant son ordinateur et recommence à taper nerveusement les touches.
Jim semble complètement largué, mais risque un pas en avant vers Jérémie.

56 - Jim
Et heu… il y a quelque chose à faire ?
Jérémie secoue la tête en soupirant.

57 - Jérémie
Il faut trouver l’antivirus ! Mais ça risque d’être long ! Si tout était informatique, je pourrais agir vite. Mais le programme est implanté sur des cellules organiques…

58 - Aélita
Et il est peut-être piégé : sa destruction risque également d’avoir des conséquences sur mon organisme.
Jim les regarde tous les deux tour à tour, l’air inquiet.

59 - Jim
Il est vraiment pas réglo, ce XANA !
Jérémie pianote rapidement, puis presse la touche « enter ».

60 - Jérémie
Je lance un programme d’analyse. L’ordinateur va travailler tout seul, et il en a bien pour la nuit.
Il se retourne vers Aélita.

61 - Jérémie
Je te ramène chez Yumi ? Il est tard.
Aélita hoche la tête en souriant.

10. Ext. ville - nuit
Aélita et Jérémie marchent d’un pas tranquille dans une rue de la ville.
Soudain, Aélita est parcourue d’un frisson.

62 - Aélita
Qu’est-ce qui m’arrive ?
Jérémie sourit.

63 - Jérémie
Ça s’appelle un frisson. C’est une réaction à la fraîcheur de la nuit.
Sur ce, il enlève sa veste et la pose sur les épaules de son amie qui prend une grande bouffée d’air.

64 - Aélita
Merci. C’est agréable cette fraîcheur. La nuit, il n’y a pas les mêmes sons ni les mêmes odeurs.

65 - Jérémie
Oui. Tout est plus calme, et la végétation respire autrement…
Alors qu’ils passent devant un jardin, Jérémie cueille une fleur et la tend à Aélita.

66 - Jérémie
Sens !
Aélita prend la fleur, la place devant ses narines et aspire.

67 - Aélita
Mmmmm…
Soudain heureuse, elle écarte les bras et tourne sur elle-même, le nez planté au ciel. Jérémie la regarde en souriant, touché.

68 - Aélita
Haaa !! C’est génial de vivre !!!
Soudain, alors qu’ils arrivent à un carrefour, une voiture débouche devant eux à plein gaz et bruyamment. Surprise, Aélita se rue sur Jérémie et lui agrippe la main.

69 - Jérémie
Hé oui ! C’est bien pour ça qu’il faut faire attention ! C’est précieux !!
Les deux amis restent main dans la main et se regardent soudain tendrement.

70 - Aélita
C’est à toi que je dois tout ça.
Jérémie rougit, très gêné.

71 - Jérémie
Oui… heu… enfin… je…tu sais…
Aélita sourit devant l’embarras maladroit de son ami, et reprend la marche.
Gros plan sur les mains : Jérémie serre davantage celle d’Aélita.
Le couple marche main dans la main, et passe devant un photomaton allumé. Aélita s’arrête devant, interloquée.

72 - Aélita
Qu’est-ce que c’est ? Un scanner ?
Jérémie rit, amusé.

73 - Jérémie
Non, pas exactement… viens !
Jérémie l’entraîne à l’intérieur de la machine.

11. int. photomaton – nuit
Suite de différentes poses d’Aélita et de Jérémie, scandées par les flashs, qui sourient, font des grimaces, et adoptent différentes expressions.

FONDU

12. Ext. devant chez Yumi – nuit
Aelita et Jérémie s’arrêtent devant le pavillon de Yumi. Les fenêtres sont éclairées.

74 - Jérémie
Vous voilà au château, Princesse !
Aélita sourit, et regarde Jérémie dans les yeux.

75 - Aélita
Merci de m’avoir ramenée. Même avec ce satané virus, c’est la plus belle soirée de ma vie.
Jérémie la regarde, ému. Soudain, elle lui claque une bise sur la joue et court vers l’entrée de la maison.
Jérémie la regarde entrer, bouche bée et l’air nigaud, puis soudain il tourne les talons et entame le voyage du retour en chantonnant et en exécutant des pas de danse, heureux.

13. Ext. cour des refectoires – matin
Ulrich, Jérémie et Odd sont rassemblés dans la cour.

76 - Ulrich (à Jérémie)
Et tu as une idée de la façon de te débarrasser de ce foutu virus ?

77 - Jérémie
Pas pour le moment. J’espère que les calculs de mon ordi m’en apprendront plus !

78 - Odd
Les voilà !
Jérémie et Ulrich regardent vers l’entrée du collège et aperçoivent Yumi et Aélita qui arrivent, tout sourire. Les deux filles leur font un signe de la main, et Jérémie semble soulagé.

79 - Jérémie
Elle a l’air d’aller mieux !
Les deux filles rejoignent les garçons.

80 - Ulrich à Aélita
Alors, ta première nuit sur terre ?
Le visage d’Aélita est illuminé d’un large sourire.

81 - Aélita
C’est génial de dormir !
Yumi regarde affectueusement Aélita en riant.

82 - Yumi
Si je ne l’avais pas secouée, elle serait encore sous la couette !
La sonnerie du collège retentit alors.
Odd prend le bras d’Aélita.

83 - Odd (à Aélita)
T’es comme moi ! Mais tu vas voir : dormir en cours, c’est pas mal non plus !
Les amis rient en gagnant les rangs d’élèves qui se forment devant les salles de classe.

84 - Jérémie (à Aélita)
Aélita, après les cours, on fonce tous les deux au labo. Il faut continuer les examens.
Aélita le regarde sérieusement et hoche la tête.

14. Ext. lyoko / banquise – jour
Plan de la tour activée sur le territoire de la banquise.

15. Int. salle des scanners - jour
Une caméra subjective se rapproche dramatiquement de l’un des scanners qui se met en marche. Quelque chose de mystérieux s‘est matérialisé…

16. Int. salle de cours du bâtiment des sciences – jour
Les élèves sont en cours de maths. Le professeur, devant le tableau sur lequel sont inscrites quelques formules, fait face aux élèves.

85 - le prof de math
Qui peut nous rappeler la définition de deux nombres premiers entre eux… Sissi ?
Sissi semble soudain arrachée d’un rêve. Elle regarde autour d’elle dans un moment de panique, puis regarde le prof, un peu perdue.

86 - Sissi
Heu… deux… deux nombres sont premiers entre eux quand… quand ils arrivent en même temps ?
Le professeur soupire, visiblement dépité, tandis que des rires et des gloussements moqueurs retentissent dans la classe.

87 - le prof de math
Pfff… Bon… qui peut nous donner une définition un peu moins farfelue ?… Aélita ?
Aussitôt, Aélita se lève, les mais dans le dos.

88 - Aélita
Deux nombres sont premiers entre eux si leur plus grand diviseur commun est un.
Jérémie regarde son amie avec un sourire fier, tandis que le prof hoche la tête, satisfait.

89 - le prof de math
Très bien…
Mais dans son élan, Aélita ne peut s’empêcher de continuer.

90 - Aélita
Dans un anneau principal, c’est équivalent au fait que leur somme directe est égale à 1, mais bien sûr, cela est mis en défaut dans un anneau factoriel non principal.
Lourd silence dans la salle. Toutes les têtes, y compris celle du prof, regardent Aélita, étonnées et bouches bées. Seul Jérémie rie sous cape.
Aélita regarde tous ces visages sidérés tournés vers elle, se sent soudain très gênée et mal à l’aise, et tente de se rattraper.

91 - Aélita (embarrassée)
Enfin… selon le théorème de Bezout…
La mâchoire du professeur tombe de quelques nouveaux centimètres, et Aélita, de plus en plus embarrassée, sourit maladroitement.
Soudain, un grand bruit retentit dans le couloir, aussitôt suivi par quelques cris d’effroi.
Toutes les têtes se tournent vers la porte d’entrée.
Tandis que le professeur s’y dirige et que quelques élèves commencent à se lever, Jérémie, Ulrich, Odd et Aélita se regardent, inquiets.
Ils se lèvent à leur tour, et courent vers la porte que le prof vient d’ouvrir.
Regardant dans le couloir, il semble aussitôt effaré et recule.
Nos héros en profitent pour se glisser devant lui et regarder à leur tour.
Leur POV dans le couloir : un Kankrelat poursuit un élève.
D’autres élèves ont réussit à apercevoir le monstre, et se mettent à pousser des cris de paniques.
Ulrich referme énergiquement la porte et se colle dos à elle, pour barrer la route au monstre.
Le prof s’est réfugié derrière son bureau, terrorisé, si bien que nos amis prennent les choses en main.
Odd saisit un pupitre, et se dirige vers le fond de la classe.

92 - Odd
OK ! Pas de panique ! Mettez-vous à l’abri !
Odd a cependant du mal à porter le pupitre seul. Étonnamment, c’est Nicolas qui vient l’aider.

93 - Nicolas
Vous avez entendu ?? Allez !! Tout le monde s’y met !!!
À cet ordre, quelques élèves commencent à déplacer les tables, les chaises, et les armoires pour former une barricade de fortune au fond de la salle.
Odd en profite pour rejoindre ses camarades qui font barrage devant la porte.
Davantage de bruits et de cris parviennent du couloir.

94 - Jérémie
J’aurais jamais pensé que XANA puisse envoyer un Kankrelat sur Terre ! Comment il a fait ça ?

95 - Odd
On s’en fiche ! La question c’est : qu’est-ce qu’on fait de cette bestiole ?

96 - Ulrich
Comme d’habitude : on la combat ! (à Jérémie, Aelita et Odd) Vous trois, vous allez sur Lyokô pour désactiver la tour ! Moi, je reste ici avec Yumi pour limiter les dégâts !
Tout en parlant, Ulrich prend son téléphone portable et commence à composer un numéro.

97 - Aélita
Ulrich ! C’est de la folie !

98 - Ulrich
Vous savez très bien que s’il y a une victime, aucun retour dans le temps ne pourra la ramener à la vie !! (au téléphone) Yumi ?… Oui, on est au courant ! Faut trouver des armes !… Ok, je t’attends devant la salle de maths !!
Ulrich raccroche et regarde ses amis, perplexes. Enfin, Jérémie hoche la tête.

99 - Jérémie
OK… on y va !
Ulrich passe devant le groupe, et ouvre la porte. Aussitôt, les cris se font plus fort.

17. Int. couloir – jour
Les héros regardent, à l’autre bout du couloir, les élèves qui s’enfuient encore devant le Kankrelat qui les poursuit.
A peine le Kankrelat a-t-il aperçu le groupe qu’il change de direction et se dirige vers lui.
Ulrich se tourne vers Jérémie, Odd et Aelita.

100 - Ulrich
Je m’en occupe ! Foncez !
Jérémie, Aelita et Odd foncent dans une direction tandis qu’Ulrich se prépare à combattre le monstre. Il échappe à un premier tir laser, mais se fait ensuite malheureusement toucher à l’épaule.

101 - Ulrich (blessé)
AH !
Tenant son épaule douloureuse, Ulrich saute par-dessus le Kankrelat in extremis et s’éloigne de son côté en courant comme un dératé.

18. Ext. batiment des sciences – jour
En sortant du bâtiment, Jérémie, Aélita et Odd s’arrêtent net en apercevant trois Kankrelats au loin.
Très vite, les trois amis partent en courant vers le parc. Les monstres ne les ont heureusement pas repérés.

19. Int. couloir du collège - jour
Ulrich (toujours blessé à l’épaule) court devant le Kankrelat qui le poursuit.
Derrière lui, le monstre s’apprête à tirer.
Sentant le danger, Ulrich se retourne et écarquille les yeux : le couloir est étroit, et il est impossible d’échapper au tir du monstre qui ne saurait tarder.
Soudain, un javelot vient frapper le monstre en pleine cible. Le monstre se recroqueville et meurt.
Ulrich, surpris, lève la tête et voit Yumi qui, perchée sur le bâti d’une fenêtre, le regarde en souriant. C’est elle qui a lancé le javelot (provenant sans doute du gymnase). Elle hausse un sourcil ironique.

102 - Yumi
Qu’est-ce que tu ferais sans moi ?
Ulrich lui sourit tandis que Yumi saute dans le couloir d’un bond souple.
Mais soudain, un nouveau monstre surgit et envoie un rayon vers eux.
Les deux amis bondissent pour l’éviter… et, sans avoir eu le temps de reprendre le javelot, foncent vers la sortie.

20. Ext. cour des refectoires – jour
Yumi et Ulrich déboulent dans la cour (toujours poursuivis pas un Kankrelat), et remarquent les trois nouveaux monstres qui foncent justement vers eux.
Ils sont donc cernés par quatre Kankrelats !

103 - Ulrich
Ils nous en veulent personnellement, on dirait !
Yumi hoche la tête.

104 - Yumi
On devrait peut-être s’équiper ?!
Ulrich acquiesce.
Tous deux partent en courant vers la remise de jardin.

21. Int. usine / salle cathédrale - jour
Jérémie, Odd et Aélita arrivent à l’usine et surprennent un étrange spectacle : sur le sol, un cadavre de Kankrelat repose, recroquevillé sur le dos.
Les trois ados s’arrêtent un instant, sidérés. Le lit de camp et l’installation de Jim sont sens dessus dessous.
Aelita appelle en regardant autour d’elle.

105 - Aélita
Jim ?… JIM ?!
Jérémie regarde vers l’ascenseur. Sur le chemin, il avise un autre cadavre de monstres.

106 - Jérémie
Par là… !
Les trois ados foncent vers l’ascenseur.
Juste à côté du campement de Jim, Odd remarque un pistolet à clou électrique qui traîne au sol… Il le ramasse et le regarde d’un air satisfait.

22. Int. remise du jardin – jour
Yumi et Ulrich regardent autour d’eux les différents outils rangés. Yumi choisit une hache. Quant à Ulrich, il prend un taille-haie aux dents agressives.
Les deux amis se regardent, armes en main.

107 - Yumi
Allez ! On rigole plus !!
Ils sortent de la cabane.

23. Ext. parc – jour
Sitôt sortis de la cabane, Ulrich et Yumi se retrouvent nez à nez avec les quatre Kankrelats. Leurs armes semblent nettement plus efficaces.

24. Int. salle des scanners - jour
Aélita, Odd et Jérémie déboulent dans la salle des scans, et y trouvent Jim qui, armé d’une barre de fer, est aux prises avec un Kankrelat qui vient de sortir d’un scanner (le même que dans la séquence 17). Le prof de sport se démène et met toute son énergie dans le combat.

108 - Jim
Sale bête !! J’vais te faire passer l’goût de quitter ton monde, moi !!
Les trois ados se regardent un instant, puis Odd fonce vers son prof pour l’aider, tout en lançant des clous (avec son pistolet à clou électrique) vers le Kankrelat.

109 - Odd
Tenez bon, m’sieur !!
Jim se retourne juste pour apercevoir Odd, puis assène un violent coup sur la cible du Kankrelat.

110 - Jim
J’ai déjà demandé qu’on m’appelle Jim !!!!!
Le Kankrelat rend l’âme en se recroquevillant.
Aelita se tourne vers Jérémie.

111 - Aélita
Jérémie ! Faut que tu me transferts sur Lyokô !
Jérémie écarquille les yeux de stupeur.

112 - Jérémie
Quoi ?…
Aelita prend la main de Jérémie.

113 - Aélita
On n’a pas le choix ! Tu le sais très bien !
Jérémie se prend le front, bouleversé.

114 - Jérémie
Et le virus de XANA qui est en toi ?! T’y as pensé ? S’il t’empêche de désactiver la tour… ou de revenir sur terre !?!

115 - Aélita
C’est un risque à courir… Le plus urgent, c’est d’arrêter XANA ! Qui sait ce qu’il peut se mettre à matérialiser après les Kankrelats !
Jérémie se tourne vers Odd qui soupire. Jérémie baisse la tête, résigné, puis désigne un des caissons.

116 - Jérémie
Entre là ! Je file aux commandes !
Aélita s’exécute tandis que Jérémie quitte la pièce en courant.

25. Int. labo - jour
Jérémie entre dans le labo, s’installe aussitôt aux commandes.

117 - Jérémie in micro
Je désactive le scanner infecté !!! Odd, prépare-toi !!
Jérémie presse rapidement des touches.

26. Int. salle des scanners – jour
Odd et Jim combattent un nouveau monstre qui vient d’arriver par le scanner. Odd le touche en pleine cible avec son pistolet à clous…
Soudain, la lumière du scanner faiblit pour s’éteindre totalement.
Odd et Jim, essoufflés, se regardent.

118 - Jim
Au fait… où sont Ulrich et Yumi ?

119 - Odd
Au collège… pour se battre.
Jim hoche la tête.

120 - Jim
J’y vais ! Je serais plus utile là-bas !
Odd lui tend le pistolet à clou.

121 - Odd
Tenez ! C’est comme un couteau suisse… en plus efficace !
Jim la prend en souriant à Odd… et sur ce, il quitte la pièce en courant, tandis qu’Odd entre dans le dernier scanner.
plan de coupe dans un caisson
Le corps d’Aélita est déjà parcouru de rayons.

122 - Jérémie off
J’ai repéré la tour activée ! Territoire de la banquise. Je vous y envoie !!

27. Ext. lyoko / Territoire banquise / sentier
Aélita et Odd se matérialisent sur un sentier de la banquise. Dès qu’elle touche le sol, Aélita fait une moue.

123 - Aélita
C’est étrange d’être virtualisée !!

124 - Odd
On en prend vite l’habitude…
Aélita regarde autour d’elle, dépitée.

125 - Aélita
Pas d’air à respirer, aucune odeur, aucune chaleur… le monde réel me manque déjà !

126 - Jérémie off
Prête à désactiver la tour ?
Aélita part en courant, suivie par Odd

127 - Aélita
Plutôt, oui !!!!
Mais ils n’ont pas fait trois pas qu’ils sont assaillis par une escouade de Frelions qui foncent vers eux.

128 - Odd
Attention !!!!
Odd se rue sur Aélita pour la plaquer au sol, mais est touché par un monstre. Il se tord de douleur un instant, en regardant les trois Frelions qui font demi-tour dans l’air pour revenir fondre sur eux. Il se relève, saisit Aélita et se met à courir.
Les monstres leur foncent dessus en piqué, et les bombardent de rayons. Les deux ados courent en zigzag pour les éviter in extremis.
Derrière eux, les trois frelions font déjà demi-tour.
Odd prend Aélita par les deux bras, la met face à lui.

129 - Odd
File vers la tour, je vais les retenir !!
Aélita se met à courir vers la tour, tandis qu’Odd met un genou à terre, bras tendu vers les monstres qui approchent, prêt à tirer.

28. Ext. parc – jour
Pendant ce temps, le combat continue au collège. Ulrich, Yumi sont adossés contre un arbre, assaillis par les trois Kankrelats restants, et se battent avec énergie.
Cependant, ils semblent débordés.

130 - Yumi
Ulrich… On va jamais y arriver !
Soudain, un cri retentit devant eux. Ils lèvent la tête pour voir arriver Jim, comme un diable enragé, brandissant son pistolet à clou.

131 - Jim
BANZAÏ !!!!!!
Il atteint l’arrière des monstres se trouvant face aux deux ados, et frappe dessus avec rage.
À eux trois, Jim, Ulrich et Yumi ont tôt fait de neutraliser les quatre Kankrelats qui les entouraient. Ils reprennent leur souffle un instant.

132 - Ulrich
Je dois vous confier quelque chose, m’sieur : c’est bien la première fois que je suis content de vous voir arriver !!

133 - Jim
Pas m’sieur ! Jim ! Mon nom, c’est Jim !!
Soudain, le portable d’Ulrich sonne. Le garçon le prend et le plaque sur son oreille.

134 - Ulrich
Jérémie ?

29. Int. labo – jour
Jérémie est face à son écran, sur lequel on aperçoit plusieurs points lumineux : celui d’Aélita, en vert, qui fonce vers la tour. Celui d’Odd, également en vert, entouré de trois rouges.
La barre de points de vie d’Odd est sous la barre des 50.

135 - Jérémie
Ulrich ? Vous en êtes où ?? Odd et Aelita ont besoin de vous !

30. Ext. parc – jour
Ulrich regarde autour de lui, et aperçoit plusieurs groupes de Kankrelats qui poursuivent des élèves paniqués.

136 - Ulrich in telephone
On n’a pas fini le ménage ici !

31. Int. labo – jour

137 - Jérémie
Odd n’a plus que 40 points de vie !! Si Aélita se retrouve seule, c’est la cata !!

32. Ext. parc – jour

138 - Ulrich in téléphone
OK Jérém’ ! On se grouille !
Ulrich raccroche et rempoche son portable. Il prend son arme à deux mains, et avise deux nouveaux Kankrelats qui foncent vers eux. Mais Jim se place devant lui.

139 - Jim
Vous feriez mieux de filer sur Lyokô !
Yumi et Ulrich regardent les deux monstres qui, les ayant repérés, marchent sur eux.

140 - Yumi
Mais…
Jim lance un coup de tête méprisant vers les Kankrelats.

141 - Jim
Quoi ? Les p’tites araignées, là ? Je m’en occupe ! D’après ce que je comprends, plus vite la tour est désactivée, et plus vite tout le monde est en sécurité, vrai ?
Ulrich et Yumi se regardent, puis regardent de nouveau Jim et hoche la tête.

142 - Jim
Alors allez faire votre boulot, et moi je ferais le mien. C’est pas ces poux géants qui vont venir à bout d’un costaud comme moi !!
Ulrich et Yumi restent interdits, sidérés par le courage de leur prof. Soudain autoritaire, il pointe son doigt vers le parc.

143 - Jim
FILEZ !!!!!!
Ulrich et Yumi le regardent une seconde, puis foncent vers l’entrée du souterrain.
Jim les regarde partir, affiche un petit sourire fier, puis se retourne vers les monstres pour leur barrer la route, l’air à présent menaçant. Il brandit son pistolet à clou, et fonce dans le tas.

33. Ext. Lyoko / Territoire banquise / sentier
Quant à lui, Odd combat les Frelions. Lors d’un passage de « l’escadrille » au-dessus de lui, il parvient à en éliminer un avec une fléchette, avant de se faire toucher par une autre.

34. Int. ascenseur – jour
Ulrich et Yumi montent dans l’ascenseur. Yumi a son portable collé contre son oreille tandis qu’Ulrich regarde sa montre.

144 - Yumi
OK Jérem’ ! On file direct aux scans !!… T’en fais pas : j’ai déjà vu Odd tenir longtemps avec seulement 20 point de vie !!
Ulrich appui sur le bouton stop de l’ascenseur. La porte s’ouvre sur la salle des scans.

35. Int. salle des scanners – jour
Ulrich et Yumi foncent chacun dans un scanner. Les portes se referment sur eux.
INSERT : Les mains de Jérémie tapent les codes de virtualisation sur le clavier.
Les rayons lumineux balayent les corps d’Ulrich et Yumi.

36. Ext. parc – jour
Pendant ce temps, Jim continue de combattre les deux Kankrelats. Mais il est fatigué, et ses coups commencent à perdre de la force et de la rapidité. Un kankrelat parvient à le toucher au bras. Jim hurle, chancelle et tombe.
Ses ennemis, se croyant victorieux, font alors demi-tour et se dirigent vers un groupe d’élèves. Mais Jim se relève, puise son énergie, et fonce après eux, dédaignant sa douleur et sa fatigue.

145 - Jim
Hé !! Revenez un peu par ici !
Les deux Kankrelats se retournent vers lui, et le combat reprend de plus belles.

37. Ext. lyoko / Territoire banquise / sentier
De son côté, Odd combat également avec ferveur. Il parvient à éliminer un nouveau Frelion, mais le dernier en lice lui fonce dessus.
Odd ajuste son tir…
Plus loin, Ulrich et Yumi apparaissent.
Le Frelion étant à portée, Odd tire, mais… CLIC ! CLIC ! Plus de fléchette !!

146 - Odd
Panne sèche !! C’est bien le moment !!
Le Frelion tire à son tour… et touche Odd qui disparaît aussitôt sous les yeux de ses amis.
Le Frelion ne les remarque pas et s’enfuit à tire d’ailes dans la direction empruntée par Aélita.
Yumi et Ulrich partent en courant derrière lui.

38. ext. lyoko / Territoire banquise / terrasse
Aélita arrive sur l’iceberg terrasse, au sommet duquel se trouve la tour. La jeune fille s’arrête pour analyser la façon d’y grimper, lorsqu’un rayon vient s’écraser à ses pieds (sans la toucher). Elle se retourne et aperçoit le Frelion qui fonce vers elle (il est encore assez loin).
Paniquée, Aelita regarde autour d’elle et avise l’entrée d’une grotte. Elle s’y dirige en courant et s’y réfugie.

39. Int . lyoko / Territoire banquise / grotte
Sitôt entrée, Aélita se retourne pour voir le Frelion continuer de foncer vers elle. Elle met un genou à terre et se concentre pour former, grâce à son pouvoir, une paroi de glace qui bouche l’entrée de la grotte.
En sécurité, elle regarde autour d’elle et avise un étroit couloir dans lequel elle s’engage.

40. Ext. lyoko / Territoire banquise / terrasse
Le Frelion se place devant la paroi créée par Aélita, et l’attaque à coups de rayons.

41. Ext. parc – jour
Jim a réussi à rejoindre les deux Kankrelats. Mais il est à présent épuisé et combat avec l’énergie du désespoir. Un rayon l’atteint à la cuisse… Jim tombe sur un genou. Il regarde un groupe d’élèves qui, plus loin, le regardent d’un air médusé.

147 - Jim
Mais sauvez-vous !! Allez vous cacher !!!
Les élèves partent dans un premier temps lentement et à reculons, puis se retournent et s’enfuient en courant.
Les Kankrelats semblent réagir, mais Jim se relève et réengage le combat.

148 - Jim
Oh ! Les morpions !! C’est par ici que ça se passe !!
Le combat reprend.

42. Ext. lyoko / Territoire banquise / terrasse
Yumi et Ulrich arrivent près de l’iceberg terrasse. Tout en courant, ils aperçoivent le Frelion qui s’acharne contre la paroi de glace.

149 - Yumi
Aélita est sûrement derrière !
Les deux ados continuent leur course et, tout en courant, Yumi saisit son éventail et commence à viser.
Arrivée non loin du monstre, elle lance son arme. Mais instinctivement, le Frelion se retourne au dernier moment et évite l’éventail in extremis.
Ce dernier heurte la paroi, y faisant une brèche suffisamment large pour que le Frelion s’immisce dedans. Ce qu’il fait, d’ailleurs.

150 - Ulrich
Je t’ai connu meilleure !!
Tout en courant, Yumi le regarde d’un air désolé.

151 - Yumi
Désolée !!
Cependant, la brèche est trop étroite pour permettre aux deux amis d’y entrer à leur tout. Ulrich commence donc à l’élargir à coups de sabre.

43. Int. Lyoko / Territoire banquise / couloir
Aélita court dans un couloir aux parois de glace. Sa progression est difficile, car le couloir est en pente et la montée rude et glissante.
Elle est vite rattrapée par le Frelion qui tente de lui tirer dessus. La manquant, il touche le plafond, faisant tomber des morceaux de glace sur Aélita, et rendant sa progression encore plus pénible.

152 - Jérémie off
Aélita ? Tu en es où ??

153 - Aélita
Pas génial…

154 - Jérémie off
Tiens bon !! Ulrich et Yumi arrivent !!
Aélita poursuit sa course en évitant tant bien que mal les tirs du Frelion.

44. Ext. Lyoko / Territoire banquise / terrasse
Ulrich à réussit à ouvrir la brèche suffisamment pour les laisser passer. Les deux amis s’engouffrent donc dans la grotte.

45. Int. Lyoko / Territoire banquise / grotte
Sitôt entrés, ils s’arrêtent et regardent autour d’eux. Yumi remarque l’entrée du couloir et le désigne du doigt.

155 - Yumi
Par ici !!
Les deux amis s’engagent dans le couloir.

46. Int. lyoko / Territoire banquise / couloir
Plus loin, le Frelion est tout près d’Aélita. Il va tirer.
Terrorisée, Aélita ferme les yeux.
Mais soudain, l’éventail de Yumi vient le frapper de plein fouet.
Le monstre disparaît.
En effet, plus loin, Yumi et Ulrich arrivent en courant. Ulrich regarde Yumi en souriant.

156 - Ulrich
Ah ! Voilà ! Tu vois, quand tu veux !!
Yumi lui rend son sourire et fait un geste du bras dans le vide.

157 - Yumi
Tout est dans le poignet ! J’ai appris ça au Freesbee !
Aélita se relève, et fait face à ses amis qui la rejoignent. Elle semble au bord des larmes.

158 - Aélita
J’ai eu peur !
Tandis que Yumi ramasse son éventail, Ulrich frotte la tête d’Aélita.

159 - Ulrich
Bha alors ?? Tu sais bien qu’on ne t’abandonnera jamais !

160 - Yumi
Maintenant, c’est le collège qu’on ne doit pas abandonner
Aélita et Ulrich hochent la tête, et tous trois repartent en courant vers le sommet de la terrasse.

47. Ext. parc – jour
Jim qui combat de plus en plus faiblement. On remarque qu’il est à présent également blessé à l’épaule car il tient un bras contre son corps.

161 - Jim (faible et essouflé)
Allez les bestioles… montrez-moi ce que vous avez dans le ventre… c’est tout ce que vous savez faire ?
Il vise avec son pistolet à clou et réussit à toucher un Kankrelat s’étant approché trop près.
Mais un autre monstre lui tire dessus et le touche.
Épuisé, dépité, Jim lâche son arme de fortune. Il semble accepter son sort en tombant à genoux.
Jim est à bout de force. Déjà victorieux, les Kankrelats restants s’approchent lentement de lui d’un air menaçant.

48. Int. lyoko / Territoire banquise / couloir
Aélita, Yumi et Ulrich arrivent au bout du couloir, qui débouche au sommet du plateau sur lequel se trouve la tour.
Ils continuent leur progression rapidement vers la tour.

49. Ext. parc – jour
Les Kankrelats s’approchent davantage de Jim qui, à genoux, épuisés, attend avec impuissance.

162 - Jim (faible et essouflé)
Alors !! Qu’est-ce que vous attendez !! Vous me croyez sans défense…
Jim lève la tête et regarde un nuage dans le ciel.

163 - Jim (faible et essouflé)
Il va pleuvoir… Mais bon sang… qu’est-ce qui s’est passé ?
Jim sourit tristement tandis que les monstres s’approchent davantage.

50. Montage séquence
Succession de plans d’Aélita progressant dans la tour, et de Jim de qui les Kankrelats se rapprochent toujours davantage.
Au moment où Aélita tape le code Lyokô, un Kankrelat tire un rayon sur Jim.
Mais le flash blanc envahit l’écran juste avant qu’il n’atteigne sa cible.
Flash blanc / Retour en arrière

51. Int. chambre de jérémie - jour
Jérémie, Odd, Ulrich et Yumi sont rassemblés autour de l’ordinateur, en communication avec Aélita.

164 - Jerémie
Aélita ! On va relancer tout de suite le programme de matérialisation ! Il faut anéantir XANA avant qu’il lance une nouvelle attaque !
Mais Aélita le regarde tristement et secoue la tête.

165 - Aélita
Jérémie… C’est impossible. Le virus est toujours en moi. Je le sens.
Le visage de Jérémie s’assombrit.

166 - Jérémie
Faut quand même tenter le coup ! On… on pourra peut-être te soigner sur terre !

167 - Aélita
Non, Jérémie… tu le sais comme moi ! Tant que je serai sous l’emprise de ce virus, vous ne pourrez pas détruire XANA sans me détruire en même temps !
Yumi se rapproche de Jérémie, et pose sa main sur son épaule.

168 - Yumi (tentant de le réconforter)
On pourra la matérialiser une heure ou deux… pour qu’elle nous fasse une petite visite !
Jérémie ne dit rien et regarde Aelita qui lui parle.

169 - Aélita
Pourquoi pas… Mais le reste du temps, je devrais rester sur Lyokô pour contrer XANA… le temps qu’on trouve l’antivirus !
Vaincu, Jérémie baisse la tête en soupirant.

170 - Jerémie
Aelita…
La jeune fille, les larmes aux yeux, coupe la communication.
L’ordinateur s’éteint.
Un temps.
Personne ne parle.
Jérémie retient ses larmes.
Alors que l’écran s’éteint, le pas lourd de Jim résonne dans le couloir.
Les amis échangent des regards inquiets.

171 - Yumi
Jim !… On l’avait oublié !!
Les amis se lèvent en toute hâte.

52. Ext. chambre - jour
Comme au début de l’épisode 25, les amis sortent de la chambre et se retrouvent face à Jim qui leur barre la route.

172 - Jim
Alors… toujours en train de traficoter ?!
Mine innocente d’Odd.

173 - Odd
Mais non, m’sieur … on révisait !
Jim s’approche du groupe, soupçonneux.

174 - Jim
Mon œil ! J’en ai assez de vos mensonges ! Alors on va rester ici jusqu’à ce que vous m’ayez tout avoué !
Soudain…

175 - Proviseur off
Jim !… Qu’est-ce qui se passe, ici ?
Jim et les héros se tournent vers le Proviseur qui arrive, étonné de voir un attroupement dans le couloir.
Jim s’approche du Proviseur et tente de lui expliquer ses soupçons, désignant les héros d’un index menaçant.

176 - Jim
Ah… monsieur le proviseur ! Vous tombez bien ! Je suis sur le point de découvrir ce que cachent ces énergumènes !
Le Proviseur agacé lève les yeux au ciel.

177 - Proviseur (las)
Encore vos histoires délirantes de passages secrets et de rendez-vous mystérieux ?… (se fâchant) ça commence à bien faire ! Je vais vous…
Mine inquiète de Jim… mais cette fois, Ulrich fait un pas en avant, coupant la parole au Proviseur.

178 - Ulrich
C’est vrai qu’on complotait m’sieur le proviseur
Jim et le proviseur se figent et regardent Ulrich.
Jérémie enchaîne.

179 - Jérémie
Oui on… on préparait une farce contre Nicolas et Hervé…
Nouvelle stupeur des deux enseignants face aux aveux des ados.
Yumi en remet une couche.

180 - Yumi
D’ailleurs, si m’sieur Jim ne nous avait pas surpris, on serait sûrement arrivés en retard en cours !!
Jim, un peu désorienté, ne sait pas s’il doit se fâcher ou être fier. Quant au proviseur, un peu sceptique, il hoche sévèrement la tête.

181 - le proviseur
Oui… heu… c’est bien. Faute avouée à moitié pardonnée. Bon. Alors regagnez vos classes maintenant !
Sur ce, le proviseur s’éloigne. Sidéré, Jim se tourne vers les élèves.

182 - Jim
C’est un mensonge cette histoire de farce. Pourquoi vous avez pris ma défense ?
Les trois élèves le regardent à présent en souriant.

183 - Jérémie
Je ne sais pas. Peut-être que si ça se présentait, vous prendriez la nôtre…
Jim est de plus en plus déboussolé.

184 - Ulrich
D’ailleurs, on n’a pas eu le temps de vous remercier, alors on le fait maintenant. Merci pour tout, Jim.

185 - Jim
Merci ? Mais… merci pour quoi ?!!
Yumi s’approche et lui colle une bise sur la joue.

186 - Yumi
Vous êtes un héros… et notre prof préféré ! Vraiment !
Jim est à présent franchement troublé. Il tente de cacher son émotion en reprenant un peu d’autorité.

187 - Jim
Oui… ben… Bon !! Vous avez entendu Monsieur le proviseur ?!! Regagnez vos classes !!
Les quatre élèves lui sourient et tournent les talons, obéissants.
Jim les regarde s’éloigner en réfléchissant.

188 - Jim (pour lui-même)
Un héros ? Moi ?…
Plan des quatre héros de face, qui marchent côté à côte en souriant.
Peu à peu, le sourire de Jérémie s’efface, et sa mine devient triste.
Il plonge sa main dans sa poche, et en sort un petit photomaton qu’il regarde avec nostalgie.
Deux visages souriants d’humains bien réels y sont proches l’un de l’autre : lui et Aélita.

 

FIN de la première saison de la serie

Madame S.
http://www.codelyoko.net/
© Mai 2005

<<< Retour à la page précédente